Connaissez-vous le jeu de la barre ?

  • -

Connaissez-vous le jeu de la barre ?

Il est une activité sur la cour de récréation qui suscite l’excitation de tous  malgré sa simplicité déconcertante. Prenez un ballon, une barre transversale de cage de foot et vous obtenez le « jeu de la barre » !

Annoncez le jeu de la barre sur la cour du collège c’est un peu comme être crieur sur la place publique, aussitôt vous apparaissez aussitôt vous êtes encerclé par une population trépignante d’envie ! Dans le cas du jeu de la barre les élèves se réunissent autour de M. Maizeret, impatients d’en découdre, pressés de tenter leur chance, le sens de la précision en alerte !

L’objectif pour tous étant de réussir à frapper la barre avec le ballon à une distance de 10 mètres environ. Le jeu est ouvert à l’ensemble des élèves et comme à la foire tout le monde à sa chance il suffit de la tenter !

En file indienne, face à la barre, petits et grands rêvent en secret de l’auréole de la victoire, laissant à leurs adversaires uniquement celle de la sueur !

Mais frapper le ballon pour qu’il se soulève, malgré l’attraction terrestre, nécessite la combinaison minutieuse de plusieurs facteurs comme l’équilibre, la précision, la puissance, la technique et la chance !

Alors tour à tour chacun se lance à sa manière, Paul sans réfléchir, Alexis après avoir visé, Simon avec élan, Louis en glissant, Martin en appui sur le pied gauche, Hugo sur le pied droite, Gaspard en croisant les doigts, Julie avec courage, Emma en riant, Antoine heureux !

Les tirs se succèdent approximatifs, imprécis, confus voir nébuleux. Mais soudain une acclamation annonce que la barre a été touchée, rempli de fierté l’élève vient se poster au côté de M. Maizeret, bientôt rejoint par un puis deux ou trois « francs-tireurs », la finale peut débuter !

Les élèves découvrent alors la tension si particulière liée aux grands évènements sportifs, stress, anxiété, attente, tir après tir avant qu’enfin le champion ne soit désigné par la barre!

La liesse entoure alors le héros du jour, tandis que déjà par petit groupe les perdants échangent sur la stratégie et se questionnent, est-ce l’angle d’ouverture du pied, le poids du ballon, la force du vent ou le stratège qui est en cause ? Peu importe Midi Plein Air c’est tous les jours, et à l’image de la quête du Graal, ils finiront bien par la toucher cette sacro-sainte barre !!

C.CHENE